logo final de final.jpg
Drapeau de Royaume-Uni

Conseil d'administration

Le Conseil d'administration de l'IEED réunit de jeunes chercheurs en sciences sociales, spécialistes  des questions du développement économique et social des sociétés contemporaines. Ils dirigent de manière collégiale l'IEED et veillent à la cohérence de tous les travaux réalisés et diffusés par l'IEED.

Nos valeurs et déontologie confèrent à notre travail un haut niveau de professionnalisme. Nous sommes animés par une passion commune: celle de la recherche scientifique et de l'enseignement.

Dr. Dorina ROSCA - Présidente

Dorina obtient son doctorat en socio-économie du développement avec la mention "très honorable avec les félicitations du jury à l'unanimité", à l'École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS, France). Elle a été chercheure au CEMI-EHESS et est actuellement chercheure-associée au Ladyss, UMR 7533 du CNRS. Depuis 2009, Dorina enseigne l'Économie et la Sociologie dans plusieurs Universités parisiennes. 

Ses recherches portent sur l'aire géographique et culturelle propre à l'Europe Centrale et de l'Est, s'intéressant aux trajectoires d'évolution économique, sociale et politique de ces sociétés et aux types de capitalismes qui s'y configurent sous l'effet du phénomène migratoire et des formes d'intégration économique appuyant la réciprocité (au sens de Karl Polanyi). En 2019, Dorina publie Le grand tournant de la société moldave: 'Intellectuels' et capital social dans la transformation post-socialiste, livre paru aux Presses de l'INALCO, Paris.

Elle parle couramment quatre langues: anglais, français, roumain, russe. (CV)

Dr. Olga KARASSEVA - Vice-Présidente et Trésorier

Olga est trilingue français, anglais, russe. Elle est ingénieure et économiste de formation, titulaire d'un Doctorat en sciences économiques de l’École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS, France) et d’un master de l’ESSEC en Stratégie et ingénierie des affaires internationales. Olga dispose de l'expérience dans le domaine de l'expertise et de la gestion de projets internationaux, qu'elle a acquise à travers diverses missions au sein des organisations nationales et internationales et cabinets de conseils en Russie, Afrique et Europe. Depuis 2003, elle enseigne l'économie. Actuellement, Olga est professeure à l’Institut d'Économie Scientifique et Gestion, à Paris.  Ses recherches portent sur le domaine de l’économie internationale et de l'économie institutionnelle ciblées sur le partenariat UE-Russie, les échanges économiques, les économies en transition, le commerce et les IDE. (CV)

Dr. Anna DE MONTFORT - Chargée de projet au Japon

Anna obtient son doctorat en économie à l'École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS, France). Le sujet de sa thèse s'intitule "Les problèmes de développement des petites et moyennes entreprises en Russie de 1990 à 2012". Durant quatre ans, de 2012 à 2016, Anna a été consultante en prévisions économiques franco-russes à Paris. Actuellement, elle est chargée de projet au Japon pour l'IEED.

Anna est particulièrement intéressée par l'économie et les sciences politiques. Ses recherches sont ciblées sur la thématique du développement des petites et moyennes entreprises et leur impact sur l'innovation. L'interaction entre différents acteurs économiques (autorités locales, grandes entreprises, clusters) et innovation est, elle aussi, au centre de préoccupations scientifiques d'Anna.

Membres associés

Dr. Olga BOBROVA

Olga est Professeure associée au département d’"Économie et management des firmes et des complexes industriels" de l’Université Économique d’État de Saint-Petersbourg (UNECON, Russie). Elle est directrice des relations avec les Universités au sein du Réseau éthique d'affaires des entreprises. Elle a obtenu son doctorat en Management à l'Université d'État Économique de Saint-Petersbourg où elle enseigne l'économie. Ses recherches portent sur le management (actionnariat, projets, japonais), et sur économie de l’entreprise. La thématique de la responsabilité sociale des entreprises (RSE) occupe une des principales préoccupations d'Olga. Depuis 2011, Olga cible ses recherches sur la thématique de la RSE rapportée à l'actionnariat japonais. Elle s'intéresse également à l’influence des associations professionnelles sur la capacité des marchés et le développement des firmes russes.

Dr. Iulia CORNIGEANU

Iulia a fait un doctorat en sociologie et un master en méthodes avancées de recherche à l'Université de Bucarest (Roumanie). Depuis plus de 15 ans, elle effectue de la recherche académique et dans le domaine commercial de Roumanie et du Royaume-Uni. Elle a développé une expertise solide dans des domaines variés tels que la stratégie de marque, la segmentation et la fidélisation de la clientèle, l'expérience utilisateur (UX dans le domaine digital). Elle a acquis une excellente maîtrise des méthodes de recherche associées à l'étude des cybercommunautés, de la méthode ethnographique, des techniques qualitatives et quantitatives associées aux études ad hoc/tracking, les ateliers immersifs ou encore les approches hybrides. Actuellement, Iulia réalise des recherches UX au sein de l'industrie touristique anglaise. Elle a été Directrice de recherche pour Join the Dots UK, Directrice exécutive de Kantar TNS Romania et consultante pour GfK, Synovate/Ipsos et KBC Consumer Finance. Iulia a également été activement impliquée dans divers programmes pour jeunes chercheurs.  

Maxime IZOULET

Maxime est doctorant en économie à l'École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS, France). Dans sa thèse, qu’il va soutenir en 2020, il cherche à renouveler la théorie de la monnaie et de la finance à partir du cadre conceptuel de la comptabilité en partie double. Il montre que l’invention de cette technique, au 14e siècle en Italie, a eu une très grande influence sur la naissance du capitalisme. Agent comptable du lycée Théodore de Banville à Moulins dans l’Allier, il cherche à faire dialoguer la comptabilité professionnelle concrète, qu’il pratique depuis 2009 dans ses différents postes, avec la théorie économique. Membre du CEMI à l’EHESS, il est également intéressé par les statistiques et l’économétrie, appliquées à la finance, à l’économie ou à d’autres domaines de la recherche, ce qui l’a conduit par exemple à partager des publications statistiques en pre-print durant la crise du Covid-19 sur des plateformes de recherche comme SSRN ou medRxiv.

Dr. Alexandre QUEIROZ GUIMARÃS 

Titulaire d'un doctorat en sciences politiques de l'Université de Sheffield (Royaume-Uni), Alexandre a aussi été, en 2015, Professeur invité à l'Université de Cambridge (Royaume-Uni). Actuellement, il enseigne à la School of Government and Public Administration – Fondation João Pinheiro (Brésil). Auparavant, pendant près de 20 ans, Alexandre a été chercheur à la Fondation João Pinheiro (Brésil) et il a enseigné dans le département d'économie des Universidade Federal de Uberlândia et Pontifícia Universidade Católica - MG (Brésil). Ses domaines de recherche et d'enseignement portent notamment sur les études du développement, l'histoire économique, l'économie politique, les politiques d'emploi et le développement local.   

Dr. Georgiana TURCULET

Georgiana est titulaire d'un doctorat obtenu à Doctoral School of Political Science, Public Policy and International Relations - Central European University (CEU). Durant sa thèse, intitulée ‘Movement as an Essential Interest. A case for Just Borders’, la CEU, située à Budapest (Hongrie), fait face à un niveau d'autoritarisme sans précédent ce qui fait qu'elle devienne la première université d'Europe à être en asile. Actuellement, la CEU est située à Vienne (Autriche) et à New York (États-Unis). Georgiana a été boursière du programme Marie Curie Fellowship et accueillie donc, durant une année, par l'Université Koc, à Istanbul (Turquie). Elle a été boursière Erasmus à l'Université Panthéon-Sorbonne (France), chercheure invitée à Columbia University (États-Unis) et à New York University (États-Unis), chargée d'enseignement à l'Université Babes Bolyai, à Cluj (Roumanie). À son dernier emploi, Georgiana a été post-doctorante à l'Université de Copenhague (Danemark). Enfin, Georgiana est fondatrice du Experimental Philosophy Lab de Christiania.  

  ©2020 by Institut européen d'études du développement - IEED 

contact@ieedeveloppement.org